le hall la salle 1 la salle 2 la salle 3 la salle 4 la salle 5 la salle 6 la salle 7 la salle 8 la salle 9 la salle 10 la salle 11

Le CinéStars


L'ouverture

Eté 1998 : la presse locale annonce le début de la construction du CinéStars, le premier multiplexe de Bretagne, et donc à fortiori de l'agglomération lorientaise. Ce sont les propriétaires du Royal, à l'époque le principal cinéma de Lorient, qui en sont les promoteurs. UGC, déjà programmateur du Royal, est partie prenante dans ce projet.
Le site choisi est une zone commerciale de Lanester, la commune "jumelle" de Lorient (un pont les sépare), près du parc des expositions et de la patinoire. Il est surtout à 500m d'un échangeur avec la voie rapide qui dessert de nombreuses villes de l'agglomération.
10 Février 1999 : avec un peu de retard sur le calendrier initial, le CinéStars ouvre ses portes au public (profitant sans doute de mon exile à Belfort 2 jours plus tôt...). Le multiplexe propose 11 écrans, de 9 à 20m de base, pour un total de 1500 fauteuils numérotés, une nouveauté à Lorient.
Contrairement à ce que certains de mes camarades espéraient, le THX n'est pas au rendez-vous; en ce qui me concerne, je ne rêvais pas, mais l'absence totale du DTS me déçoit un peu.

[l'entrée du CinéStars - 1024*551 - 178Ko]


Le cinéma

Le CinéStars propose un plan symétrique, et on pourrait le comparer à un carré :
 - d'un côté se trouve une large baie vitrée avec les portes d'entrée.
 - les salles sont disposées le long des 3 autres côtés, autour d'un vaste hall.
La salle 1, la plus grande, se situe en face de l'entrée, les salles situées à droite et à gauche sont identiques 2 à 2 et de taille décroissante lorsque l'on s'éloigne de la salle 1. Elles sont numérotées dans le sens horaire.
Autour du cinéma, se trouve un parking de 500 places, un peu juste le Samedi soir.

[plan du CinéStars]

Toutes les salles du CinéStars présentent la même apparence (ce que l'on peut regretter) : murs et plafond bleu nuit, moquette rouge clair et fauteuils rouge vif. Elles sont toutes équipées en Dolby Digital, accessibles aux handicapés et pourvues de boucles d'amplification pour malentendants.
Les salles sont prévues pour accueillir un nombre plus important de fauteuils (jusqu'à 2200 au total), ce qui donne une impression assez étonnante lorsque l'on rentre, toujours par le fond des salles (les places pour handicapés sont donc situées au dernier rang). Les fauteuils forment en effet un groupe assez compact dans des salles au volume généreux. Les places supplémentaires seraient rajoutées vers l'avant des salles.

[l'arrière du CinéStars]   [une façade latérale du CinéStars]
A gauche, on devine distinctement la salle 1, flanquée de 2 salles de chaque côté (2-3 et 10-11).
A droite, on distingue le volume décroissant des salles 4-5-6. L'extrémité droite de la photo correspond à la salle 3, complètement à gauche sur la photo de gauche. (photos mars 2000)

Je m'excuse pour les photos qui suivent, mais de tels volumes sont impossibles à photographier sans objectif grand angle. Elles ont été prises en juillet 2000.


Le Hall

Ce n'est certes pas le hall du cinéma qui va me faire y venir, mais je dois avouer que j'aime beaucoup celui du CinéStars, vaste et accueillant avec ses couleurs chaudes et sa moquette rouge.
On y retrouve un bar sur la gauche, une bonbonnerie au centre, un mur d'images et un petit espace d'exposition sur la droite, ainsi que l'indispensable distributeurs de sous... Toutes choses que je n'utilise jamais, mais bon. Au fond du hall, un panneau lumineux indique l'accessibilité aux différentes salles. C'est à ce niveau que se fait le contrôle des billets, ce qui rend le hall accessible après la séance.

[le hall du CinéStars - 1024*683 - 211ko]   [le hall du CinéStars - 1024*683 - 161ko]
A gauche, on peut voir quelques sièges du bar et, au fond, l'accès aux salles. A droite, une caisse : des écrans pivotent vers vous pour que vous puissiez voir la position des places qu'on vous propose. Derrière, une colonne de bonbons.


Salle 1

La salle n°1 est la plus grande du multiplexe. Prévue pour accueillir 430 fauteuils, elle n'en compte pour l'instant que 340. Elle propose un superbe écran de 20m de large par 8m de haut (173m² pour être précis).
L'impression est vraiment surprenante lorsque l'on rentre pour la première fois dans cette salle, très large avec ses sorties situées de part et d'autre de l'écran. Les fauteuils sont tous situés dans la moitié arrière de la salle, et leur disposition en arc de cercle et en gradin prononcé m'a fait penser à un amphithéâtre antique (du moins à l'idée que j'en ai).
Ces quelques particularités permettent à la salle 1 d'avoir une position de porte drapeau du cinéma, ce qui manque souvent dans les multiplexes modernes où toutes les salles sont obtenues par homothétie d'un même modèle (avis personnel).
Côté technique, la salle 1 dispose d'une lampe de 7000W et d'une section sonore de 9170W.

[partie droite de la salle 1 - 1024*683 - 216ko]
On voit bien la courbure des rangées de fauteuils, qui permet incontestablement un meilleur confort de vision quand on est excentré.
Par contre, la photo est un peu de travers (voyez le sol, en haut de la salle), ce qui minimise le fort dénivelé de la salle.


[salle 1 vue de la scène - 1024*683 - 173ko]
Les deux tiers droits de la salle.
Un tel dénivelé n'est pas possible si les rangées sont trop espacées : la place pour les jambes n'est donc pas excessive (pour moi et mes 1m92), d'autant qu'il ne faut pas espérer glisser vos pieds sous le siège de devant!
Par contre, difficile d'être gêné par son voisin de devant...


[partie gauche de la salle 1 - 1024*683 - 144ko]
La même que plus haut, mais dans l'autre sens (et en plus droite) : les rangées courbes permettent également de rompre le cubisme, fonctionnel mais triste, cher aux multiplexes.



Salles 2 et 11

Les salles 2 et 11 sont identiques. Leur volume est moins important que dans la salle 1, avec 185 fauteuils. La pente y est également très prononcée, mais les rangées sont droites.
L'écran mesure 15m50 de base (110m²), de mur à mur et descendant au ras du sol. Comme dans la salle 1 : lampe de 7000W et sono de 9170W.
Voilà des chiffres impressionnants pour 185 places, même pour un multiplexe, et je dois avouer que cela est vraiment étonnant quand on y entre pour la première fois : c'est en effet dans la salle n°2 du CinéStars que j'ai vu mon premier film dans un multiplexe moderne.
Depuis la fermeture du Royal, ces deux salles sont celles que je préfère à Lorient.


Salles 3 et 10

Les salles 3 et 10 sont très semblables aux 2 et 11, en moins grandes : écran de 14m de base pour 143 sièges, ampoule de 5000W, amplis de 5400W.

[l'arrière de la salle 3 - 1024*683 - 174ko]
La salle 3 : peu de fauteuils en regard des dimensions de la salle.


Salles 4, 5, 8 et 9

Histoire de ne pas y passer la nuit, je fais un prix de groupe pour ces 4 salles :
- 4 et 8 : écran de 12m, 100 places, ampoule de 4000W, amplis de 5400W.
- 5 et 7 : écran de 10m, 84 places, ampoule de 2500W, amplis de 5400W.
RAS sur le plan de l'architecture.


Salles 6 et 7

Les salles 6 et 7 sont les plus petites du CinéStars : écran de 9m de base, 68 sièges, ampoule de 2500W, amplis de 5400W.
Voilà bien, selon moi, le principal intérêt des multiplexes. Les plus petites salles offrent une image plus que correcte, et un son à la mesure des autres salles. Pas de regrets donc, même si l'on va voir un film à grand spectacle.

[l'arrière de la salle 6 - 1024*683 - 172ko] [l'avant de la salle 6 - 683*1024 - 111ko]
La salle n°6



La cabine de projection

Avant de parler technique, je reviens à moi rapidement. Je n'étais jamais allé dans aucune cabine de projection avant celle-ci, et ne savais donc pas vraiment à quoi m'attendre. Et la première chose qui vient à l'esprit, c'est que le mot "cabine" n'est plus vraiment de rigueur dans un tel multiplexe!
Donc, la cabine (je ne trouve rien de mieux) du CinéStars présente une forme de pi (la lettre grecque, pas celui de la vache). Le mieux est de vous reporter au plan ci-dessus pour vous faire une idée de la disposition. Quelques portes viennent toutefois rompre la perspective (photo de droite).
Les appareils de projection, de marque Cinemeccanica (une marque italienne), sont tous similaires en apparence : trois plateaux sur la gauche, une armoire d'amplificateurs sur la droite. Les ampoules utilisées font de 2500W à 7000W, et sont plutôt impressionnantes à voir!
Le CinéStars utilise un système de lecture optique de codes barres placés sur la pellicule pour gérer les changements d'objectif, la lumière de la salle, le volume sonore... au cours de la séance (publicités, bandes annonces, film). Le système est tout neuf, et offre beaucoup de possibilités.

[la cabine de projection du CinéStars - 1024*683 - 188ko]   [la cabine de projection du CinéStars - 1024*683 - 175ko]
Le projecteur de la salle 1. A gauche, on voit l'armoire d'amplificateurs et les écrans de contrôle sur le projecteur.
A droite, les plateaux (en bas, le film se déroule depuis le centre; en haut, il s'enroule autour d'un anneau métallique amovible) et, en arrière plan, la régie et le projecteur de la salle 3.

Avant de venir ici, j'avais déjà entendu parler de la possibilité de projeter un même film dans plusieurs salles à partir d'une même copie, mais je dois avouer que je ne comprenais vraiment pas comment cela était possible. En fait, c'est très simple. Le film est disposé sur un projecteur de départ. Après être passée dans l'objectif, la bande est envoyée par de multiples roues de renvoi vers un second projecteur, et ainsi de suite jusqu'au dernier projecteur de la chaîne, où la bande est recueillie.
Le CinéStars est équipé d'un tel dispositif pour les projecteurs des 5 plus grandes salles (10, 11, 1, 2 et 3). Dans une telle situation, il existe un décalage de près de 5min entre les films dans la salle 10 (la première de la chaîne) et la salle 3, le film étant vu par environ 1000 spectateurs.


[3 tickets du CinéStars]
Je n'ai pas pu aller au CinéStars avant le 3 Avril 1999, soit près de 2 mois après son ouverture. Seul cinéma de Lorient à proposer des sièges numérotés, le CinéStars permet de réserver précisément ses places lors des "gros" films (à droite).



Un grand merci au directeur pour son accueil chaleureux.

Retourner au sommaire

mai 2000 / novembre 2001
http://perso.wanadoo.fr/lorient-cine/cinestars.htm